Une stratégie d’optimisation SEO est un mécanisme complexe, où tout est connecté. Une erreur risque d’avoir un impact négatif sur toute votre stratégie : il est donc essentiel de les minimiser pour mettre toutes les chances de votre côté. Voici les erreurs les plus fréquentes en référencement SEO et comment les éviter.

Les erreurs de contenu

Sous-estimer l’importance des mots-clés

On néglige souvent le contenu d’un site web alors que c’est le socle de tout référencement naturel. L’erreur la plus commune est de sous-estimer l’importance des mots-clés. Ne négligez pas l’étape du choix des mots-clés, une étape primordiale sur laquelle sera basée toute votre stratégie d’optimisation SEO : en plus de vous positionner dans les résultats de recherche, les mots-clés permettent de vous construire une image cohérente et experte sur votre sujet. C’est le meilleur moyen d’attirer mais aussi de retenir le trafic ! Evitez également d’employer des mots-clés trop éloignés de votre activité, vous ne ferez que créer de la confusion, aussi bien dans l’esprit des internautes et des algorithmes Google.

Une erreur fréquente dans le choix de ses mots-clés est de se positionner sur des mots-clés génériques et communs. C’est faire fi de la concurrence, qui est pourtant votre pire ennemi en SEO ! Ne négligez pas la fameuse longue traîne.

Si vous ne savez pas comment choisir vos mots-clés principaux, aidez-vous d’outils comme Google Keyword Planner, Google Trends, Sem Rush, Moz Keyword Explorer ou encore Smart SEO, qui vous donneront des statistiques sur les mots-clés les plus utilisés par secteur et les volumes de recherche mensuels. Pensez aussi à vous mettre à la place de votre client cible en réfléchissant aux mots-clés qu’il emploierait pour rechercher des produits similaires au vôtre.

Une autre erreur fréquente est de se focaliser sur un ou deux mots-clés et de les répéter tout le temps. Cette stratégie peut vous faire passer pour un spammeur aux yeux des algorithmes de Google. Tout comme la stratégie de « keyword stuffing » (bourrage de mots-clés) qui appauvrit la qualité de votre contenu et peut rebuter vos lecteurs.

Négliger les titres et les meta descriptions

Une erreur de contenu fréquente est de ne pas optimiser vos titres et meta descriptions (le texte en aperçu dans les résultats de recherche). Pour être optimisés, ils doivent être uniques et comporter vos mots-clés principaux. Il y a également quelques règles à respecter : pour la meta description, ne pas dépasser 160 caractères, et rédiger un paragraphe à la fois attractif et conforme à votre contenu. On vous invite à vérifier à l’aide d’un outil de prévisualisation de SERP si vos balises Title et Meta-Description sont optimisées ou non.

Négliger la qualité du contenu

On peut avoir tendance à penser que le contenu du site est secondaire à côté de son référencement, de ses mots-clés, ou de ses balises title. Au contraire, le contenu éditorial est important, autant pour le lecteur (s’il est déçu par votre contenu, il quittera votre page au bout de quelques secondes, ce qui augmentera votre taux de rebond), que pour les algorithmes de Google. Votre contenu doit être unique : le plagiat ou copié-collé d’autres sites, ainsi que la duplication de contenu (recopier du contenu de votre site) sont sévèrement sanctionnés par Google. Prenez du temps pour créer votre contenu : si cela peut vous sembler une perte de temps, vous en verrez rapidement les bénéfices.

Une autre erreur commune est de n’écrire que des textes superficiels : au contraire, il vous faudra du contenu « profond », c’est-à-dire du contenu assez important (1 000 à 1 500 mots) pour vous positionner comme un expert sur dans votre domaine d’activité.

Les erreurs de structure

Ne pas optimiser ses URL

Lorsque vous créez une nouvelle page, les URL se mettent en place automatiquement : en tombez pas dans le piège de ne pas vérifier si elles sont optimisées ! Les URL constituées d’une série de chiffres et symboles ou les URL trop longues auront un impact négatif sur votre référencement SEO. Votre URL doit être concise et contenir vos mots-clés.

Backlinks : privilégier la quantité à la qualité

On a souvent tendance à penser que plus on a de backlinks, plus notre stratégie d’optimisation SEO sera efficace. Cela n’est pas tout à fait vrai : c’est la qualité des liens entrants ou sortants qui boostera votre positionnement. Plus les sources des liens sont considérées comme étant de qualité par Google, plus votre référencement en sera optimisé. Faites réaliser régulièrement un audit technique pour vérifier que vos liens ne renvoient pas vers des pages qui n’existent plus (on parle de liens brisés) ; limitez les liens en « no follow » qui n’auront aucun impact sur votre référencement ; et n’abusez pas des liens internes qui polluent la lecture et diminuent la qualité perçue de votre page.

Vous pouvez dresser un bilan de la qualité de vos backlinks sur majestic.com, un outil qui analyse vos liens entrants et sortants et qui vous attribue un score compris entre 0 et 100, intitulé le “TrustFlow”.

Les erreurs techniques

Négliger l’expérience utilisateur

On parle de plus en plus du SXO (Search Experience Optimization), une branche de l’optimisation SEO centrée sur l’expérience utilisateur (UX). C’est bien beau d’attirer votre lecteur : il faut aussi le retenir sur votre page. Une étape que beaucoup négligent. Pour optimiser l’expérience utilisateur, veillez avant tout à ce que votre vitesse de chargement soit optimale (2 à 3 secondes). Vous pouvez utiliser des outils comme PageSpeed Insights, outil gratuit développé par Google et qui vous donne des conseils pour optimiser les performances de votre site.

Oublier le mobile

Aujourd’hui, plus de la moitié (56%) des visites de sites se font sur mobile : il est donc crucial d’optimiser votre site sur mobile (responsive) voire de mettre en place une version mobile, une étape souvent oubliée. Si votre site est trop lent à charger sur mobile ou s’affiche mal, vous serez automatiquement pénalisé par Google. Vous pouvez utiliser des outils comme Pingdom ou Website Grader pour évaluer vos performances mobiles et agir en fonction.

Les erreurs de stratégie

Négliger le pouvoir des réseaux sociaux

Ne pas s’appuyer sur les réseaux sociaux pour votre stratégie d’optimisation SEO est une omission qui peut vous coûter cher ! Une bonne stratégie est de vous appuyer sur des influenceurs pour faire parler de votre site ou de votre marque. Vous gagnerez ainsi en visibilité et irez chercher votre audience cible directement dans son quotidien.

Ne pas analyser vos résultats

Vous pouvez avoir une stratégie d’optimisation SEO complète et variée mais si vous n’analysez pas continuellement vos résultats pour ajuster votre stratégie, celle-ci s’essoufflera vite. Outre les algorithmes de Google qui changent et intègrent régulièrement de nouvelles règles, votre audience et votre environnement concurrentiel peuvent aussi changer ! Pensez donc à utiliser des outils d’analyse comme Google Analytics ou Google Search Console pour surveiller vos performances au cours du temps. Si cela vous parait trop compliqué à mettre en place, faites confiance à des experts certifiés en Web Analyse par Google. Les indicateurs clés à surveiller sont : le taux de rebond, le temps passé sur vos différentes pages, le nombre de pages par visite, les canaux d’acquisition, le taux de conversion, mais aussi, les mots-clés recherchés par les internautes pour vous trouver ainsi que les optimisations sémantiques possibles.